Chaque mois, Rodolphe Donati, directeur des cinémas de Villefranche,  Eden, Rex et 400 Coups, nous donne trois raisons de voir son film coup de cœur. Cette fois, ce nest pas du film du mois, ni même de l’année qu’il nous parle, mais du film des films : Lumière, l’aventure commence !

 

En 1895, les frères Lumière inventent le Cinématographe et tournent parmi les tout-premiers films de l’histoire du cinéma. Mise en scène, travelling, trucage ou remake, ils inventent aussi l’art de filmer. Chefs-d’œuvre mondialement célèbres ou pépites méconnues, cette sélection de films restaurés offre un voyage aux origines du cinéma. Ces images inoubliables sont un regard unique sur la France et le Monde qui s’ouvrent au 20e siècle. Lumière, l’aventure du cinéma commence !

A l’origine du projet, Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes et directeur de l’Institut Lumière de Lyon, a pensé et monté Lumière, l’aventure commence. Il est aussi l’auteur des commentaires.

Pour Rodolphe Donati, il faut voir Lumière, l’aventure commence :

  • Pour l’émotion que procure la (re)découverte de ces 108 films de 50 secondes, dans une salle moderne sur un grand écran d’aujourd’hui. Une émotion évidemment pour les cinéphiles, puisque toute la grammaire du cinéma nait avec ces vues Lumiere, mais aussi pour les amateurs d’Histoire. Lumière, l’aventure commence est une véritable plongée dans un monde de la fin du XIXe siècle, vivant et authentique.
  • Pour la plus-value apportée par le montage de Thierry Frémaux, chapitré par thématique, ce qui évite tout effet d’accumulation et de lassitude. Et par la qualité des commentaires qui éclairent avec pertinence ce qu’on voit à l’écran
  • Pour la splendide restauration des films qui permet aux spectateurs de voir ces films  tournés il y a 122 ans dans leur état quasiment originel.

A voir au cinéma Les 400 Coups du 15 au 26 février

Renseignements et horaires