La romancière Marie-Hélène Branciard au 3e Salon du Livre d’Arnas

#JenaipasportéplainteLa romancière Marie-Hélène Branciard sera ce dimanche 20 novembre au 3e Salon du Livre d’Arnas. Une bonne occasion de parler de son nouveau livre #Jenaipasportéplainte,  édité aux Editions du Poutan

Réaliser un deuxième film, écrire un deuxième roman, est souvent considéré comme une étape plus délicate que la création de la toute première œuvre. Attendu au tournant par des critiques moins indulgents, il n’est pas rare d’échouer à cette étape. Marie-Hélène Branciard, elle, franchit l’obstacle haut la main avec son nouveau roman, #Jenaipasportéplainte.

Polar haletant, #Jenaipasportéplainte, est une histoire de vengeance. Et pas n’importe quelle vengeance. Celle dont toutes les femmes ayant subi un viol peuvent rêver… Après une manif pro « Mariage Pour Tous », Solün, photographe de presse, découvre le corps inanimé d’une jeune femme. À l’hôpital où elle l’accompagne, elle fait connaissance avec ses potes – une bande d’artistes un poil allumés – et se lance avec eux à la poursuite des agresseurs.

Comme pour son premier roman, Les Loups du remord, l’auteur excelle dans la construction en puzzle. Les faits sont distillés progressivement avec l’habileté démoniaque propre aux auteurs de page turner. Le lecteur ne peut que se laisser emporter, à une vitesse effrénée, dans ce récit peuplé  de personnages à fort tempérament, vrais héros ou vrais méchants, odieux à souhait.

Portée par son sujet, Marie-Hélène Branciard, libère son écriture et invente un style 2.0, version littéraire hyper créative, parfois poétique même, des échanges sur réseaux sociaux. Si l’on en croit les remerciements à la fin du roman, un mystérieux alter-ego virtuel, Shane Zooey, l’aurait beaucoup aidé en cela… On en redemande !

Emmanuelle Blanchet

 

3e édition du salon Des Livres en Beaujolais

Parrainé par l’incontournable Bernard Pivot, le 3e salon du livre d’Arnas-Beaujolais, ce dimanche, s’annonce comme une fort belle fête.

60 auteurs, romanciers, auteurs de polars, de BD, philosophes, journalistes, auteurs jeunesse, ou encore historiens invités,  des expositions – notamment de planches originales de Little Lou  de Jean Claverie – une table ronde sur le thème « Polar et vengeance », une conférence, des lectures, un marché du vin et même un spectacle.

Intitulé malicieusement  Au secours ! Les mots m’ont mangé  est écrit et interprété par Bernard Pivot. Ce qu’il en dit est déjà une gourmandise : « On déguste des phrases. On savoure des textes. On boit des paroles. On s’empiffre de mots. Écriture et lecture relèvent de l’alimentation. Mais la vérité est tout autre : ce sont les mots qui nous grignotent, ce sont les livres qui nous avalent. Voici le récit de la vie périlleuse, burlesque et navrante d’un homme mangé par les mots. »

Le 3e salon Des livres en Beaujolais se tient Espace Grange du Moulin à Arnas, de 10 à 18 heures.

Programme complet

 

No Responses