UDGS CHRONICLE #4 : spécial hip hop français

UDGS CHRONICLE #4 : spécial hip hop français

La UDGS Chronicle est de retour avec un spécial rap/hip-hop français. Choisis par Nick, propriétaire de l’Underground Store, spécialiste du vinyle en général et du hip-hop en particulier à Villefranche et sur Internet, trois album incontournables du genre.

 

On commence par Flot D’Mots, 1er EP de Kalash sorti en 1999.  ‎Kalash est un groupe originaire de Paris, du 18e arrondissement exactement.  Il s’est formé en 1997 et se compose du rappeur Viktor Coup?K et du DJ, producteur et beatmaker Jack Mes (dit Jacko Jack). Le groupe a réalisé deux albums studio, Kalash, publié en 2003, et La Valse des Invisibles en 2012 avant de séparer, la même année. Le maxi vinyle Flots D’Mots comprend 6 titres.
Commentaire de Nick : « A ne pas confondre avec son ridicule homonyme télévisé . Il s’agit là de liberté d’expression de luttes de classes et de style !».

2e proposition, l’album de Hocus Pocus, Hip-Hop ?, version picture disc, sorti en 2006. Originaire de Nantes, Hocus Pocus, constitué de MC 20syl et de DJ Greem, détonne dans le milieu rap français par ses influences – le jazz rap américain, représenté entre autre par le groupe de Philadelphie The Roots – et par son parti pris de favoriser les titres instrumentaux. Mais surtout Hocus Pocus se distingue par la qualité de ses concerts, pendant lesquels DJ Greem est accompagné de musiciens. Le groupe est en pause depuis 2012. Il a réalisé 3 albums, et a notamment travaillé avec Akhenaton, Oxmo Puccino

L’album hip hop ? comprend 3 versions différentes du titre du même nom, et 2 versions du titre Malade plus un bonus track.

Nick précise qu’ils sont venus inaugurer l’ouverture du disquaire le 17 septembre 2005 au Caveau Jacques Higelin en calade. Il ajoute : « ce groupe acoustique reste et restera dans le vrai sur scène et sur disque comme le montre ce magnifique picture disc. »

Enfin, pour les fans : Loopjackerz ‎– 80 Original Cuts Sampled In French Rap. Sorti en 2003 ce 12’’ propose une demie heure de samples à partir de IAM, Akhenaton, Khéops, Fabe, NTM, Ideal J, Rohff, Rocca, La Cliqua, Passi, Fonky Family, Sages Poètes de la Rue, Oxmo, Lunatic, X-Men, KDD, TTC, MC Solaar, Daddy Lord C, Neg Marrons, Pit Bacardi, Freeman, Ménélik…

Ce qu’en dit Nick : « Des boucles et des samples le tout mixé à merveille »

Vous êtes fan de rap et autre hip-hop ou vous avez envie de mieux connaitre ?  L’Alphabet du Rap Français sur Radio Calade est fait pour vous ! Derrière les micros : Ben Beck’Air & Nick L’Art’Son (de l’UDGS of course) avec la participation d’Ap’Real O’Neil.

 

 

UDGS Chronicle #3 : du rap…  et Korto !

UDGS Chronicle #3 : du rap… et Korto !

Après une petite interruption (indépendante de notre volonté, selon l’expression consacrée) reprise des UDGS Chronicle. Rappelons le concept : Nick, propriétaire de l’Underground Store, spécialiste du vinyle en général et du hip-hop en particulier à Villefranche et sur Internet, nous présente une nouveauté.  Seule condition : que ce soit une production indépendante. Et pour rattraper les chroniques perdues, ce mois, 3 nouveautés : Genkidama de Kyo Itachi, Brooklyn in Mulhouse de Napoleon da Legend, et le nouvel album du régional de l’étape : Korto de Korto.

 

Comme son nom ne l’indique pas, Kyo Itachi est originaire du Blanc-Mesnil. Genkidama est sa deuxième production personnelle. Et c’est du lourd ! D’abord au sens propre du terme puisqu’il s’agit d’un triple album. Ensuite parce que ces quelques 29 titres très forts sont un  concentré des rencontres effectuées tout au long de sa carrière.  On y trouve logiquement des contributions de quelques grands noms de la scène underground américaine : Ruste Juxx, Conway, Planet Asia,Termanalogy, Reks, Edo G, Shyheim, Vast Aire, General Steele, Shabaam Sahdeeq, Homeboy Sandman, C – Rayz Walz et de nombreux autres.  Les cratches sont signés Venom et DJ Impact.

Nick précise que l’objet est superbe, livré avec un poster, un manga 4 pages et des stickers !

 

Napoleon da Legend, rappeur de Brooklyn, né à Paris, rencontre lors de l’étape mulhousienne de sa tournée européenne Deejay Scribe, figure locale du rap. Complicité immédiate. Et envie de travailler ensemble. Le résultat de cette collaboration, c’est Brooklyn In Mulhouse : trois morceaux déclinés en huit pistes sur la version vinyle (14 sur le CD). A noter que deux autres musiciens de Mulhouse interviennent sur le disque : la chanteuse Lexy sur Fearless  et le bassiste Mattalabass.

Avis de Nick : parmi ce qui se fait de mieux en rap actuellement !

 

 

Changement d’univers total avec Korto, régional de l’étape. Le groupe auvergno-rhône-alpin, et son guitariste chanteur caladois Marius Mermet, qui se définit comme  « un moteur diesel lancé sans pitié sur l’autoroute d’un kraut rock supersonique, pacsé au space punk et drogué à la synthèse pop » a sorti en novembre dernier son premier LP.

Dénommé simplement Korto, l’album vinyl comprend 7 titres hautement recommandables. (conseil de la rédactrice : le dernier titre de 8’12, , est une tuerie !)  Il n’est tiré seulement qu’à 500 exemplaires. Tirez en la conclusion qui s’impose !

 

 

Tous les détails et plein d’autres choses sur le site de l’Underground Store

 

 

 

UDGS Chronicle #2 – Spécial cadeaux !

UDGS Chronicle #2 – Spécial cadeaux !

Besoin d’un cadeau de dernière minute ? Envie d’utiliser intelligemment les étrennes que vous avez reçu ? Cineartscene ne vous laisse pas tomber ! Nous avons trouvé chez Nick, éminent spécialiste du disque vinyle et propriétaire de l’Underground Store, quelques idées véritablement hors du commun… Avis aux collectionneurs !

Pour les fans du Boss :

1974. Bruce Springteen and his band sont en concert. Un méchant pirate enregistre. Près de 20 ans plus tard, en 1990, un disque est pressé au Luxembourg. Il est en vinyle rouge. On commence à le trouver sur le net. Mais les producteurs de Springsteen sont furieux. Ils le font retirer de la vente. Il devient INTROUVABLE. Un exemplaire se trouve à l’Underground Store !

Pour les fans de I Am :

L’École du micro d’argent, troisième album studio du groupe sort en 1997. L’album est considéré comme un des plus éminents du rap français… Des Tchèques en font un repress – parfaitement illégal ! – en 2015. Résultat : 3 LP vinyles transparents. Nick les propose élégamment présentés dans une jolie valisette (offerte en cadeau)

Pour les fans de groupes locaux :

NOUVEAUTE : Le groupe haut-savoyard Korto – « moteur diesel lancé sans pitié sur l’autoroute d’un kraut rock supersonique, pacsé au space punk et drogué à la synthèse pop » – avec notamment le batteur et chanteur Marius Mermet, vient de sortir le 17 novembre dernier un album. Vous le trouverez bien sûr à l’Underground Store ! Nick fait une offre inratable : l’album + le 7’’ enregistré avec le groupe Don Glow.

RARETE : En 2011, le groupe lyonnais The Funky Drive Band sort son album Dance or die. Très vite épuisé. Le site Discogs annone qu’il en reste 2 en vente dans le monde, dont l’un… à l’Underground Store. Nick le propose accompagné du CD réédité en 2016 au Japon.

Pour les fans des Stones :

Une petite curiosité : des interviews de Mick Jagger, Keith Richards, Bill Wyman, Charlie Watts, Brian Jones et leur manager Erik Easton ont été enregistrées à l’aéroport JFK à New-York en 1965. Elles sont publiées en picture disc en 1981 sous le titre de Precious Stones par le label hollandais Silhouette Music…

Hors catégorie de saison :

Tino Rossi chante Petit Papa Noël en vinyle bleu… monté en horloge !

Et bien d’autres trésors sont à découvrir chez Nick ! A noter que Nick est officiellement autorisé à vendre des produits manufacturés non conformes en tant que vendeur d’objets de collection.

Underground Store – 168 rue de la Sous-Préfecture – Villefranche-sur-Saône

 

 

UDGS Chronicle #1 :  « Give Thanks » de Earl 16

UDGS Chronicle #1 : « Give Thanks » de Earl 16

Disquaire indépendant depuis 2005… c’est par cette phrase laconique que se présente Nick, propriétaire de l’Underground Store, spécialiste du vinyle et du hip-hop à Villefranche, sur son site Internet. En réalité, il est bien plus que ça : producteur de musiciens de rap américain, DJ, animateur de radio, expert en vinyle… il a fait de sa petite boutique de la rue de la Sous-Préfecture un lieu unique fort bien fréquenté ! Tous les mois dorénavant, il nous fera découvrir une nouveauté. Seule condition : que ce soit une production indépendante.

Pour cette première, il a choisi la dernière livraison du label stéphanois Anaia Records : Give Thanks de Earl 16.

Né de l’envie de deux frères de faire de la musique ensemble en 2012, le label est clairement orienté dub, roots et reggae. A l’instar du vinyle 7’’ (autrefois appelé 45t !) du chanteur jamaïcain Earl 16 sorti le 21 septembre.

De son vrai nom Earl Daley, né à Kingston, le musicien debute sa carrière à 16 ans en gagnant un concours de chant face à Michaël Rose de Black Uhuru ! Avec son groupe The Flaming Phonics, aux côtés de Winston Mc Anuff, Paul Pollack, ou Kenneth Hamilton, il enchaine les premières parties d’artistes comme Big Youth, Mighty Diamonds, Burning Spear, Boris Gardiner (des Heptones).

Mais c’est à Londres que ça carrière débute vraiment. Il s’y installe en 1987 après un 1er album enregistré en 1981, Reggae Sounds.

Il n’a cessé depuis d’enregistrer, notamment pour WEA, ou son propre label Merge Prod, ou encore pour les suisses Cultural Warriors ou Patate Records, à Paris. Chez eux sort la compilation « Soldier of Jah Army » en 2003. Cet album, composé de 16 titres, compile 30 ans de carrière, avec les meilleures productions roots de l’artiste. Il a depuis sorti encore 3 albums et continue à produire de petite merveille, comme l’atteste ce titre sorti chez Anaia Records, Give thanks, proposé en version instrumentale sur la face B.

Underground Store – 168 rue de la Sous-Préfecture – Villefranche-sur-Saône

Pin It on Pinterest