Rodolphe Donati conseille le nouveau film de Jia Zhang-keChaque mois, Rodolphe Donati, directeur des cinémas de Villefranche,  Eden, Rex et 400 Coups, nous conseille un film à découvrir pour ses qualités objectives, mais aussi à partir de ses goûts subjectifs.

Pour cette période, il choisit de mettre en valeur Au-delà des Montagnes  du réalisateur chinois Jia Zhang-ke, auteur notamment du très remarqué et remarquable A Touch of Sin. Le film relate des épisodes marquants de la vie d’une jeune femme et de son fils, durant un quart de siècle, de 1999 à 2025, sur fond de transformation profonde de la société.

 » Présenté en 2015 à Cannes, Au-delà des Montagnes  est un film extrêmement ambitieux, tant sur le fond que sur la forme. Il se déroule sur trois époques, et adopte pour chacune une forme cinématographique différente, avec des formats différents, y compris le cinémascope. Le but du réalisateur est de faire ressentir les changements de civilisation et ses conséquences, d’accompagner l’évolution de l’héroïne, ballotée entre ses deux amis d’enfance et prétendants.  L’un représentant la Chine industrieuse, traditionnelle, l’autre, un affairiste, la nouvelle Chine qui gagne et a l’argent pour nouveau maître. Son choix pour le second, qui ne se fait pas sans douleur, va l’entraîner bien au-delà de ce qu’elle imaginait.

Le réalisateur joue en permanence sur l’espace et la temporalité, avec des moments contemplatifs, plein de retenue, et de brusques accélération de l’histoire.

La qualité de sa mise en scène n’empêche pas le fil d’être particulièrement prenant. Fresque lyrique, mélodramatique, au bon sens du terme, Au-delà des Montagnes est un spectacle capable de séduire aussi bien les cinéphiles purs et durs,  que les plus réticents envers le cinéma chinois… »

 

A voir au cinéma Les 400 Coups jusqu’au 2 février – Horaires et renseignements