Marie-Françoise Prost-Manillier au 116art

MF Prost-ManillierLorsqu’on demande à Marie-Françoise Prost-Manillier comment elle décrirait son exposition, elle répond sans hésitation : “Dérangeante et politique” !

Installées jusqu’au 30 octobre à la galerie caladoise Le 116art, sous le nom malicieux de “Abin et Caël”, les œuvres de l’artiste lyonnaise font, en effet,  largement écho au “bruit du monde”. Si le nom de l’exposition fait référence au premier crime de l’humanité, celui de Caïn, ce que l’on voit sur les toiles, les vidéos, les collages, c’est un couple,  représenté tour à tour enlacé, déchiré – au sens propre du terme – dans des chorégraphies de papier, entre érotisme et combat. Ou errant, fantomatique, voire squelettique.

Ses tableaux, Marie-Françoise Prost-Manillier les peint presque uniquement en noir et blanc sur des photos – des captures d’écrans. Sur une des toiles, on reconnait des images devenues familières de migrants, de réfugiés, passant le mur de Macédoine. Ses Abin et Caël en font partie, ils sont là, au premier plan, voilés et troublants. C’est avec cette oeuvre, magnifique, que la référence à la politique est bien sur la plus frappante. Ne serait-ce que pour elle, ne manquez pas d’aller vous faire déranger par Marie-Françoise Prost-Manillier.

Le 116art est ouvert du jeudi au samedi de 15 à 19 heures, le 1er dimanche du mois de 15 à 18 heures ou tous les jours sur rendez-vous.

E.B.