C’est seulement le jeudi 15 juin lors du lancement officiel de la saison 2023/2024 du théâtre de Villefranche que vous pourrez en découvrir tous les détails. Cineartscene vous dévoile dores et déjà les grandes lignes de ce qui s’annonce comme un bon cru : près de quarante spectacles avec de grands noms – Philippe Torreton, Sandrine Bonnaire, Jeanne Added… – beaucoup de découvertes pour tous les publics et une large place pour la création régionale.

 

Chaque année le public attend avec impatience la présentation de la nouvelle saison du théâtre de Villefranche. La programmation 2023/2024 attise peut-être plus encore la curiosité puisqu’elle est la dernière à porter la patte d’Amélie Casasole, avant son départ vers d’autres aventures au théâtre de Nîmes. Et l’arrivée en septembre d’Antoine Gariel, futur ex directeur du Théâtre de Gascogne à Mont de Marsan, qui sera présent à Villefranche le 15 juin, et prendra ses fonctions le 1er septembre.

 

Les incontournables  de la saison 2023/2024 du théâtre de Villefranche

 

S’il y a bien une date à noter c’est celle samedi 7 octobre. L’ouverture de la saison se fera en mode festif avec un jeu de piste géant dans le théâtre et un concert des Moonshiners, groupe rivoltien mené par l’incontournable Laurent Fellot.

Yé - Circus Baobab

Yé – Circus Baobab

A peine remis des Nouvelles Voix – du 16 au 21 octobre – les amateurs de musique devront reprendre le chemin du théâtre le 24 novembre pour  Jeanne Added. La chanteuse à la voix magnétique viendra présenter son 4e album, By Your Side.

Amoureux d’un cirque différent, ne manquez pas du Circus Baobab, une création poétique et engagée d’un collectif d’artistes de Guinée et de la diaspora, mêlant les modes d’expressions traditionnels du cirque africain et les nouvelles écritures du cirque contemporain. Les 28 et 29 novembre.

Lazzi avec Philippe Torreton

Lazzi avec Philippe Torreton

Les 19 et 20 décembre, Philippe Torreton présentera Lazzi avec son partenaire Vincent Garanger.  La pièce de Fabrice Melquiot est une comédie douce-amère qui met en scène deux passionnés des salles obscures cherchant à rebondir après avoir été contraints de fermer leur vidéoclub, le « dernier vidéoclub encore ouvert sur la planète Terre ».

Encore du très lourd avec le spectacle d’Erik Truffaz et Sandrine Bonnaire, La Clameur des Lucioles, le 13 janvier. la musique du grand trompettiste de jazz français et la voix de la comédienne se mêlent pour faire résonner le texte de Joël Bastard.  Ni roman, ni récit linéaire, La Clameur des Lucioles,  raconte les déambulations d’un écrivain poète dans les rues de Montréal…

Sandrine Bonnaire et Erik Truffaz

Sandrine Bonnaire et Erik Truffaz

C’est plutôt la danse qui vous fait vibrer ? le 27 janvier, Los Bailes Robados de David Coria est pour le coup vraiment incontournable, le chorégraphe étant sans nul doute l’un des plus intéressants du flamenco contemporain.

Pour boucler la boucle de ce beau parcours, en clôture de saison, le 24 mai, Laurent Fellot revient avec cette fois ses mythiques Fourmis dans les main, en format septet, pour présenter Frontales leur tout nouvel album (sortie en 2024)

 

Les résidences et co-production 

 

La Cie Babel d’Elise Chatauret et Thomas Pondevie présente le 9 février Les Moments doux, inspiré d’une histoire vraie : en 2015, un PDG et un DRH d’Air France se font arracher leur chemise suite à un plan de licenciement massif. Menant l’enquête, l’équipe du spectacle se questionne sur l’origine de la violence.

Les Moments doux par la Cie Babel

Les Moments doux par la Cie Babel

Durant sa résidence, la Cie propose un atelier théâtre pour adultes et ados pour faire comprendre sa démarche : Comment inventer des tableaux scéniques à partir d’entretiens avec des gens, de scènes de films, d’ouvrages ? Comment faire théâtre de tout ? Une véritable immersion dans son univers au croisement du réel et de la fiction, ancré dans le monde contemporain. La compagnie mènera aussi durant sa résidence des ateliers en maison d’arrêt et auprès des étudiants infirmiers de l’IFSI.

La Cie Get Out d’Ambre Kahan, bénéficie également du soutien du théâtre de Villefranche pour deux spectacles : L’Art de la joie et Le Dieu des causes perdues. L’Art de la joie, pièce pour 15 comédiens adaptée du roman fleuve de Goliarda Sapienza, pourra être découverte lors des représentations aux Célestins – Théâtre de Lyon le 19 novembre (bus affrété pour l’occasion).

Le Dieu des causes perdues, d’Agathe Charnet, pièce créée à Villefranche dans le cadre du Festival Jeunes créatrices 2023, sera proposée en représentations scolaires aux lycées du territoire.

Outre le concert des Fourmis dans les Mains, cinq autres spectacles sont co-produit par le théâtre de Villefranche :

  • Éducation Nationale de François Hien. Le metteur en scène travaille depuis 2022 sur projet autour de l’Éducation nationale, donnant lieu à une grande enquête participative et de nombreuses résidences. Il qui aboutira à une création au TNP en janvier 2024. Le Théâtre de Villefranche accompagne en coproduction la pièce Education nationale, qui sera présentée les 6 et 7 mars, avec la participation de lycéens caladois.
  • Grand-mère feuillage (titre provisoire) de Yann Lheureux. Le Théâtre accueille en résidence la compagnie et accompagne en coproduction le nouveau ce nouveau projet de spectacle. La création sera présentée au jeune public en mai 2024
  • Noé du Groupe Noces. Après Je suis tigre, accueilli la saison dernière, le Théâtre soutient la création du nouveau projet de la compagnie à travers un apport en coproduction et une résidence de travail en présence d’enfants de crèches, invités à venir enrichir le processus de création. Le spectacle sera présenté le 23 avril.
  •  Bao Bras d’Elise Douyère. Le Théâtre de Villefranche accompagne la création de cette pièce pour le jeune public en accueillant la troupe pour une résidence de travail d’une semaine et par une aide en coproduction. Bao Bras sera présenté en mars 2024.
  •  Les Photos de vacances des autres n’intéressent personne de Jeanne Garraud \ Cie Neuve. Le Théâtre de Villefranche coproduit ce projet et accueillera une lecture le 7 février 2024 dans le cadre des Midis du Théâtre, avant la création à l’automne 2024.

 

Mention spéciale pour la prog jeune public, toujours aussi magnifique et peut-être la plus riche d’un point de vue créatif

 

L'Enfant Océan

2021-10-20 Saint Denis TGP – Frederic Sonntag – Cie Asanisimasa – L’Enfant Ocean ©gaelic69

Cette année encore le jeune public est gâté et pourrait bien faire des envieux avec des spectacles plein de poésie et d’une grande beauté plastique. Au programme (en plus des spectacles en co-production) : La plus belle fille du Monde (15 novembre) pièce adaptée d’un roman d’Agnès Desarthe, la dernière tournée de Tartine Reverdy (16 décembre) L’Enfant océan (20 janvier) magnifique spectacle de théâtre de marionnettes.

Enfin, le théâtre de Villefranche poursuit cette année encore son ouverture sur le territoire beaujolais au sens large avec Les Echappées, vers les scolaires, le public le plus éloigné de la culture,  et sa collaboration avec les autres structures culturelles de la ville. Toute l’année, il propose des activités dans et autour du théâtre et des spectacles.

Plus d’infos sur le site du théâtre 

 Emmanuelle Blanchet