s_lucianoJusqu’au 9 janvier prochain, le peintre et graveur Stefano Luciano expose ses Indizi   à la galerie caladoise le 116art. Originaire de la région de Venise, l’artiste a choisit de tourner le dos aux splendeurs de la Sérénissime. Ce qui l’inspire, ce sont les bâtiments désaffectés, anciens hangars, entrepôts, ateliers ou usines. Ce qui l’attire c’est la poussière, la rouille, les traces d’un passé négligé. Par sa maîtrise  impeccable de la technique, la  chalcographie, ou gravure sur métal,  il met en lumière des éléments, des détails qu’il transforme en œuvres qui tendent vers l’abstraction.

En plus des gravures, l’exposition présentes aussi quelques petites peintures inspirées par le même thème. Avec leurs tons gris et vert-de-gris, les lieux ainsi représentés semblent encore plus fantomatiques.

E.B

 

 

panoramic 116art