« Une Famille heureuse » de Nana Ekvtimishvili et Simon Gross

Chaque mois, Rodolphe Donati, directeur des cinémas de Villefranche, Eden, Rex et 400 Coups, nous donne trois raisons de voir son film coup de cœur. Cette fois, il souhaite mettre en avant « Une Famille heureuse », co réalisé par la cinéaste Nana Ekvtimishvili et le réalisateur Simon Gross

affiche Une Famille heureuseUne Famille heureuse, c’est l’histoire de Manana, professeure dans un lycée de Tbilissi. Elle est mariée depuis 25 ans à Soso. Ensemble, ils partagent leur appartement avec les parents de Manana, leurs deux enfants et leur gendre. Une famille en apparence heureuse et soudée jusqu’à ce qu’à la surprise de tous, Manana annonce au soir de son 52e anniversaire sa décision de quitter le domicile conjugal pour s’installer seule.

Une Famille heureuse est le 2e long métrage du duo, après Eka et Natia, chronique d’une jeunesse géorgienne, sorti en 2013.

 

Pour Rodolphe Donati, il faut voir Une Famille heureuse car :

C’est avant tout un très beau portrait de femme qui évolue dans un contexte familial pesant et qui fera le pas de reprendre courageusement sa liberté sans avoir à se justifier.

Son scénario est à la fois subtil, complexe mais finalement lumineux. A la manière des films du cinéaste Iranien Asghar Farhadi.

Et enfin, c’est l’occasion de découvrir le cinéma géorgien -ce qui est déjà une chance – ainsi que ses acteurs, d’une grande qualité.  Au passage on apprécie de très beaux chants traditionnels qui peuvent donner le frisson.

A noter aussi la photographie, signée Tudor Vladimir Panduru, qui a notamment signé la lumière de Baccalauréat, le film du Roumain Cristian Mungiu, récompensé par le Prix de la mise en scène à Cannes en 2016.

 

Une Famille heureuse est à voir au cinéma Les 400 Coups jusqu’au 19 juin – Horaires et renseignements