Feel of Floyd en concert à Viriat

L’exercice du « tribute band » est souvent périlleux. Les pros du genre (Australian Pink Floyd Show et BritFloyd pour Pink Floyd, Musical Box pour Genesis…) ont opté pour la recréation minutieuse des ambiances, voire des tessitures vocales. Alors, autant mettre un CD même si le travail scénique est bluffant. Comme les groupes originaux ne tournent plus depuis belle lurette, l’effet nostalgie marche à fond. En France, une multitude de musiciens passionnés, amateurs et professionnels, se sont lancés depuis quelques années dans l’aventure. A Viriat, dans l’Ain, 700 fans s’étaient donnés rendez-vous pour écouter la musique intemporelle du mythique Pink Floyd par les Feel of Floyd.

Si les savoyards de Best of Floyd sont probablement les plus connus, les Feel Of Floyd de l’Ain ne sont pas mal non plus. Devant 700 personnes invitées, ces amateurs passionnés ont assuré plus de 2 heures 30 de show dans la chaleur écrasante d’une salle des fêtes dont on pouvait craindre le pire en matière d’acoustique. On voyait la transpiration perler sur la guitare de Nicolas Colomb, le Gilmour local, mais il a tenu avec bravoure le devant de la scène.

Feel of Floyd en concert à Viriat

Il régnait autour de ce concert une réelle ferveur pour « les régionaux de l’étape ». Buvette et petite restauration étaient assurées par des bénévoles, les sponsors étaient aussi du coin. Beaucoup de quadras-quinquas-sexas, mais aussi des « jeunes », voire très jeunes (une des choristes sur Another Brick était âgée de 4 ans !). L’équipment déployé était impressionnant : des lasers 3D, une marionnette grimaçante du « teacher » (remember « Another Brick In The Wall » ?), un mini-mur de briques trônait au fond de la scène. Le public eut droit à une recréation originale de la fameuse Battersea power station lors de la reprise de plusieurs longs titres de l’album « Animals » (1977). Sur scène : guitare, basse, batterie, deux claviers, dont un lead au chant et un sax plus une choriste et une chorale d’enfants pour Another Brick et Run Like Hell en final. Le décor est planté.

Feel of Floyd donne libre court à quelques digressions par rapport aux originaux… et c’est tant mieux.

Feel of Floyd donne libre court à quelques digressions par rapport aux originaux … et c’est tant mieux. Le guitariste ne copie pas Gilmour et tente des écarts plutôt réussis. Idem pour les claviers. Il y a des surprises, comme ce solo de sax sur Another Brick, ou cet intermède scénique pendant lequel le guitariste et la choriste ont droit à une pause fraîcheur bienvenue (flûte de champagne), sous les applaudissements de la foule.

En dépit de quelques chevauchements de voix entre la choriste et le clavier-chanteur, d’intermèdes un peu intempestifs, le groupe a parfaitement assuré le show. Seul regret : l’absence de réelle surprise dans la setlist qui reprenait des standards et des morceaux mythiques. Mais on ne s’adressait pas à des puristes samedi soir et les applaudissements à tout rompre des spectateurs furent la preuve d’un show réussi de la part d’amateurs très professionnels.

Setlist dans le désordre et avec des oublis probables : Astronomy Domine, Time, Breathe, The Great Gig In The Sky, Us And Them, Shine On You Crazy Diamond, Have A Cigar, Welcome To The Machine, Pigs, Dogs, Sheep, Another Brick p. 2, Comfortably Numb, Young Lust, Run Like hell, One Slip, Sorrow, High Hopes, Keep Talking, What Do You Want From Me

Chant lead, Claviers : Julien FERRAND, chant lead, Choeurs : Sabine GARCIA, Saxophone, Claviers, Chœurs : Xavier LAMBERT, Batterie, Chœurs : Pierre-Victor FERRAND, Guitare : Nicolas COLOMB, Basse : Xavier MALLAMACI

Extraits :