Kemekem, le cinquième album de Ukandanz a un gout un peu particulier pour Cineartscene, puisque nous avions pu assister en partie à son enregistrement en juillet dernier au studio Mikrokosm à Villeurbanne. Inutile de dire que nous étions particulièrement impatient de l’écouter –  encore plus que d’habitude en tout cas, l’arrivée d’un nouvel album des fondateurs de l’éthio-crunch étant, quoi qu’il arrive, toujours synonyme de bonheur pour les oreilles.

visuel de Kemekem

La première écoute de ce nouvel opus co-produit par Compagnie 4000 et  Ouch Records, est surprenante.  La musique semble plus immédiatement accessible que dans les deux précédents albums du groupe au complet (écartons le pourtant excellent Four Against The Odds, enregistré sans Asnake Guebreyes durant le confinement), Awo et Yeketale.  

La voix sublime du chantre d’Addis-Abeba est présente comme jamais auparavant. Le retour de Fred Escoffier au clavier ramène le groupe à ses origines, apporte un côté plus pop et solaire. Damien Cluzel, compositeur et directeur artistique du combo a laissé sa guitare pour la basse. Avec le nouveau batteur Thomas Pierre, il impose un rythmique riche et implacable. Lionel Martin, l’incontournable saxophoniste toujours aussi puissant, répond, ou se mêle, à la voix avec une virtuosité époustouflante.  

La face B s’ouvre avec le très sautillant et irrésistible Endihe new fiker. Arrive ensuite notre titre favori Anchin Mesay Konjo, avec sa rythmique entêtante. La transe qui a fait la marque de fabrique du groupe est là dans toute sa splendeur. Le long instrumental qui achève le morceau est un pur moment d’anthologie. Le disque s’achève avec une nouvelle version de Ferjign Chereka _ Moon Stroke mémorable.

Décidément Kemekem est un album passionnant. Comme si le meilleur des précédents disque avait été digéré pour produire cette pépite sans fausses notes. A classer immédiatement et sans hésitation dans les meilleures sorties de l’année.

Emmanuelle Blanchet

Kemekem existe en LP et en livre CD :

Tracklisting :

  1. Ajebeshe Lideresh New
  2. Alegnataye
  3. Kemekem
  4. Lebesh kabashen
  5. Endihe new fiker
  6. Anchin Mesay Konjo
  7. Ferjign Chereka _ Moon Stroke

Formation :

Asnaké Gebreyes : chant  | Lionel Martin : sax ténor | Damien Cluzel : basse | Fred Escoffier : claviers | Thomas Pierre : batterie

Vous avez manqué le concert que Ukandanz a donné au Marché Gare à l’occasion de la sortie de Kemekem le 28 janvier dernier ? Retrouvez le compte-rendu de Patrick Ducher qui y était !